L'histoire du papier

Avec le papier, Malmedy a écrit l’une de ses plus belles pages de l’histoire. Support de prédilection pour la diffusion du savoir, l’histoire de papier débute à Malmedy vers 1726 avec l’installation d’un premier moulin sur les bords de la Warchenne. Avec les moines, la production papetière connaît ses premiers balbutiements, elle prend véritablement son envol à partir du XIXe siècle avec la famille Steinbach. Lentement les améliorations techniques ont amené la fabrication du papier à une mécanisation, une industrialisation. En 1848, Malmedy fabriquait le premier papier photographique mis sur le marché en Europe. Ce papier acquit dans les milieux de la photographie une renommée internationale.

La qualité des papiers malmédiens fut telle qu’ils obtinrent de hautes distinctions : médaille d’or à l’exposition internationale du papier à Berlin en 1878. En 1909, une nouvelle papeterie fut fondée, elle prit l’appellation « Papeterie du Pont de Warche ». Les papeteries Steinbach et du Pont de Warche, devenues filiales de Intermills dans les années soixante, tombèrent toutes deux sous le giron de sociétés étrangères en 1997. Malheureusement, seule subsiste aujourd’hui celle du Pont de Warche (sous l’appellation Papeterie Ahlstrom SA), sa spécialisation dans le non tissé lui a valu sa prospérité.

Une immersion au cœur du papier ...

Avec l’atelier papier, c’est toute l’histoire de cette matière noble ainsi que son utilisation qui est développée à travers un parcours quadrilingue ponctué de documents d’archives, de maquettes et de projection de films. Qu’est-ce le papier ? D’où vient-il ? Comment est-il fabriqué ? Peut-il être recyclé ? sont les questions abordées par le biais d’une scénographie attrayante. 

Trois pièces maîtresses…

Si les différents supports d’écriture sont détaillés et l’histoire des techniques de fabrication expliquée, l’atelier du papier exhibe trois pièces maîtresses : une reproduction miniature d’un moulin à papier du XVIIIe siècle, la reproduction de la première machine en continu inventée par Nicolas Robert en 1799 et le joyau de l’atelier : la reproduction miniature de la machine en continu Thiry datant du premier quart du XIXe siècle.

L’atelier de fabrication de papier apporte la touche finale au cœur de ce voyage dans le monde du papier. Il initie aux gestes ancestraux de la réalisation du papier à la cuve : mettre la main à la pâte et découvrir la magie de la création d’une feuille en papier…

Toute l'année, visites guidées à la carte. Consulter les tarifs.