Le Malmundarium, coeur historique et touristique de Malmedy

Le Malmundarium, un héritage du passé dont les premiers balbutiements remontent en 648 lorsque le moine bénédictin Remacle et quelques-uns de ses confrères s’installent dans une contrée sauvage.  Le monastère de Malmedy et celui de Stavelot formeront une principauté abbatiale.  Ils connaîtront une vie commune de plus de 1100 ans jusqu’à la Révolution française qui sonnera le glas de la principauté.

Le monastère perd alors sa fonction religieuse et connaît de multiples affectations.  Le régime français d'abord, puis le régime prussien en 1815 et le régime allemand en 1870 useront des bâtiments à leur guise et entraîneront de nombreux aménagements.  Les bâtiments actuels datent du début du 18e siècle.

Les différentes campagnes de fouilles mettront en lumière des témoins de toute la vie du monastère depuis sa fondation au VIIe siècle à son abandon par les moines à la fin du XVIIIe siècle.

En 1985, la ville de Malmedy décide d'acquérir cet héritage du passé avec l'ambition d'en faire, grâce au soutien financier de la Région wallonne, un outil culturel et touristique de premier ordre et de lui rendre sa destination première : le cœur historique et touristique de Malmedy. 

Aujourd’hui, le monastère, rebaptisé Malmundarium, a terminé sa mue, il est devenu une attraction touristique majeure.  Deux niveaux, 3.000 m2, un audioguidage pour découvrir l’histoire (historium, trésor de la cathédrale), le folklore (atelier du carnaval) et les anciennes industries (les ateliers du cuir et du papier) de la région.